Désolée… Nous ne sommes Pas Céline ALVAREZ

Je suis tombée sur ce vieil article de Françoise CAHEN aujourd’hui et je n’ai pas pu me retenir de le commenter…

Blog de Françoise CAHEN

Un jour je vous parlerai du livre de Céline ALVAREZ, Les lois naturelles de l’enfant, mais en attendant, voici ce que j’en pense, brut de pomme :
(Mon commentaire tel que je l’ai posté sur le blog de Françoise CAHEN)

« Bonjour ,

Nous sommes déjà en 2019 mais je ne prends connaissance de ce blog et notamment de cet article qu’aujourd’hui. Pourtant je suis sûre que le clivage pro ou anti-Alvarez existe toujours. Preuve, s’il y en a besoin, que les médias font dire n’importe quoi à n’importe qui.

Je ne suis qu’une jeune maman et j’ai lu le livre de Céline ALVAREZ il y a maintenant 2 ans et demi (pendant ma grossesse), pourtant je me souviens très clairement de n’avoir lu ni dénigrement envers les professeurs (bien au contraire !), ni « haine » du système scolaire actuel. En revanche, j’y ai vu une certaine incompréhension de l’entêtement de nos représentants politiques, tellement bornés dès qu’il s’agit de revoir le fonctionnement global de l’éducation en France, voire même un découragement face à cette administration rigide, sentiment à mon avis partagé par de nombreux enseignants.

Je ne comprends pas vraiment que des « profs » soient pour ou contre CA. J’avais plutôt espéré, en lisant ce livre, que cela les aide à changer les choses, eux de l’intérieur et CA de l’extérieur. Que justement tous ces enseignants qui, chacun à leur manière, tentent d’aller dans le bon sens (vers une école plus adaptée au monde et aux enfants d’aujourd’hui) soient boostés et se servent de cet élan pour faire bouger les choses.

Au lieu de ça, 2 ans et demi plus tard, je constate que rien n’a changé, ou si peu… et que mon fils, qui rentrera à l’école cette année, n’aura pas la chance de rentrer dans un système éducatif renouvelé et plus adapté, non, il ira dans une école, une classe, qui ressemblera beaucoup à celle que j’avais moi-même à son âge. Et ce ne sera pas horrible, heureusement ! Il se fera des copains, comme moi. Il réussira peut-être aussi bien, peut-être mieux que moi, parce qu’il est plutôt doué pour son âge et qu’il a la chance d’avoir 2 parents qui ont plutôt le temps de s’occuper de lui comme ils le souhaitent, une nounou super qui l’encadre génialement bien. Ou peut-être qu’il s’ennuiera parce qu’il sera un peu plus en avance sur les autres et que le système fait qu’il devra surement s’aligner aux autres pour entrer dans les rangs. Ou peut-être qu’il aura un « prof » à part, qui lui permettra de faire des choses qui l’intéressent même si ce n’est pas au programme, un peu en dehors du cadre, mais qui fonctionnent, et si c’est le cas alors je serai super contente pour lui ! Mais peut-être que l’année suivante il n’aura plus ce « prof » à part, etc.

En fait, pour moi, l’éducation aujourd’hui n’est faite que de peut-être… de joie, car je suis contente que mon fils entre à l’école – ça peut être super l’école – mais aussi d’inquiétudes, car je ne suis pas sûr qu’il s’y plaise ou qu’on lui laisse exprimer toutes ces compétences, tout son potentiel et que comme moi, il passe de petit garçon super doué pour plein de choses et tellement curieux de tout, à un ado « dans la moyenne » blasé par l’école qui n’a pas su exploiter ses potentiels, puis un adulte qui ne trouve pas sa place dans le monde professionnel parce qu’il y a tellement de choses qui l’aurait intéressé, mais on lui a dit que « S c’était la meilleure voie pour faire ce qu’on veut plus tard »… et j’en passe et des meilleurs. Mon imagination est sans limite.

Mais ma seule conclusion à l’heure actuelle, en aillant attentivement regardé autour de moi tous ces gens « dans la moyenne » comme moi, c’est que je n’ai aucune confiance en l’éducation nationale pour faire de nos enfants des adultes épanouis et éveillés sur le monde qui les entoure… en tout cas, pas de manière équitable pour tout le monde.

Alors je continue d’espérer que Céline ALVAREZ revienne sur le devant de la scène et réussisse là où de nombreux autres « profs » à part n’ont pas réussi à faire entendre leur voix et que ceux-là se joignent à elle pour ébranler les fondations d’un système qui a fait son temps.

Vous n’êtes pas Céline ALVAREZ mais vous pourriez, à vous tous, être bien plus. »

Les lois naturelles de l’enfant, de Céline ALVAREZ
Voilà, il y a des jours comme ça où on ressent le besoin de se lâcher sur un sujet qui nous tient à cœur. Aujourd’hui était apparemment un de ces jours pour moi.

Et vous, vous en pensez quoi de notre bon vieux système éducatif ? Pour ou contre un bon coup de balai pour dépoussiérer tout ça ? Et attention, on ne cache rien sous le tapis !

Partager :

2 réflexions sur « Désolée… Nous ne sommes Pas Céline ALVAREZ »

  1. 👏👏👏 beau commentaire. Ce qui est dommage c’est que cette professeur ait pris, visiblement, de manière très personnelle les dires de CA. C’est dommage, et j’ose espérer que d’autres ne pensent pas ainsi.
    Malheureusement, les mentalités mettent parfois une génération avant d’évoluer.. ce sont nos enfants d’aujourd’hui qui changeront pas mal les choses je pense..

    1. Merci Nadia ! En effet, il y a encore du boulo… J’espère que notre génération apportera sa pierre à l’édifice !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *